Faire un enfant pour reconstruire son couple ?

« Tu devrais peut-être en discuter avec ton homme, mais vu votre situation, faire un bébé ce serait sûrement hyper bon pour votre couple non ? » Pourquoi quand notre couple ne va pas bien, nos amis nous proposent-ils cela ? Okay un bébé c’est super mignon, c’est un beau cadeau, on s’extasie tous devant, les beaux-parents sont contents etc… Mais est-ce que ça suffit comme raison ? Même en faisant le projet à deux, n’est-ce pas se planter sur toute la ligne que de croire que cela va régler les soucis et que tout va se remettre en place quand il arrivera ? 

 

Pourquoi ce préjugé présente-t-il une fausse bonne solution pour le couple en souffrance ?

 

Reconstruire le couple : une fausse-bonne raison de faire un enfant.

On désire un enfant okay. Mais pourquoi ? L’origine de son existence, c’est l’optique qu’il vienne réconcilier les parents, redonner un sens à leur relation en difficulté. Magnifique mission au premier abord. On détermine le sens de sa vie a priori : « mon enfant, tu guériras l’amour de tes parents. Tu seras pour eux comme un médicament par la joie que tu leur apporteras. » Malheureusement, penser cela, ce n’est plus vouloir l’enfant pour lui-même. Le pauvre ! Vous imaginez la pression qu’on lui met alors qu’il n’a rien demandé, qu’il n’existe pas même encore ? On lui fait peser, consciemment ou inconsciemment, la lourde charge de résoudre les problèmes du couple. S’il doit se porter garant de l’amour entre ses deux parents toute sa vie, je vous garantie qu’il va finir soit en dépression, soit en révolte. Même un thérapeute de couple ne prétend pas résoudre les problèmes d’une relation. Il propose un travail qui aboutira, il l’espère, à une réconciliation, à un bonheur retrouvé, mais il ne s’engage jamais à en résoudre tous les soucis.

Que peut faire un enfant, quand pendant des années il est simplement dépendant de ses parents pour tout, qu’il attend tout d’eux, qu’il a BESOIN d’eux pour exister ? Faire un bébé pour reconstruire son couple, c’est en quelque sorte penser qu’un être en couche culotte et buvant encore des biberons sera capable de vous dire : « Bon les parents, on va se calmer, papa fait un bisou à maman, maman demande pardon à papa et on retourne jouer aux Playmobil. » On est d’accord que c’est le rôle des parents de faire cela pour leurs enfants non ? Pas l’inverse. Eh bien schématiquement c’est ce qu’il va se passer si vous choisissez de recoller les morceaux de votre relation en faisant un enfant.

 

 

Changer de sujet ne résout jamais le problème de fond.

Mais il y a une incohérence surtout à vouloir reconstruire son couple par un enfant. Au lieu de se focaliser sur le couple, on va détourner l’attention sur une autre réalité et encore une fois oublier l’essentiel : son couple en souffrance. Pendant qu’on s’occupera du bébé, le couple sera une nouvelle fois mis de côté, relégué à la fin (en imaginant qu’on aura encore du temps, de l’énergie après une journée de boulot, le bain à donner, les couches à changer… Mmmh…). Un bébé on le sait, ça demande du temps, de l’énergie, mais aussi un don de soi total, patient et aimant, une acceptation de ne pas tout maîtriser… Et quand il grandit, la tâche ne se facilite pas spécialement. Bref ! C’est du boulot d’être parents ! Un magnifique boulot mais avec pas mal de responsabilités.

Donc proposer un bébé comme solution pour reconstruire son couple, facile à dire ou à conseiller… Mais ce n’est pas une si mince affaire que cela de s’en occuper au quotidien.

Comme conseillère, cette perspective me semble en quelque sorte multiplier les défis pour le couple alors même qu’il est en train de s’essouffler.

Autant dire tout de suite que cela équivaut à se donner le bâton pour se faire battre quand son couple ne va pas bien. Pas sûre que ce soit l’objectif de départ.

 

 

C’était quoi l’objectif d’ailleurs ? Reconstruire son couple non ?

Pour réussir à reconstruire son couple, il faudrait pouvoir répondre à ces questions : qu’est-ce qui ne va pas dans mon couple et qui demande qu’on fasse quelque chose pour le reconstruire ? Qu’est-ce qui fait que je me sens frustré(e), incompris(e), sans désir, etc. ? De quoi aurais-je besoin pour aller bien, me sentir apaisé(e), confiant(e), bien dans mon couple ?

Au lieu d’aller trouver des solutions extérieures au couple, il est plus judicieux de voir ce qu’il se passe au sein du couple. Mon couple ne va pas bien : c’est un fait. Le challenge est donc de tout faire pour le chouchouter, en prendre soin, le remettre à la première place.

 

 

Comment ? En discutant par exemple de ces questions que je viens de vous partager.

La clé pour qu’un couple aille au mieux ? Reprendre ces petites questions régulièrement pour faire le point. Comme si on faisait un bilan régulier pour prendre soin de soi, de l’autre, de notre couple. Avec ça, vous verrez que vous retrouverez petit à petit une intimité apaisée et heureuse : chacun pourra exprimer ses besoins sans avoir peur d’être jugé. Il y aura un rendez-vous, un moment choisi pour le faire. Pas de revendication, pas de chantage : juste une écoute bienveillante prête à prendre en compte celui/celle que j’aime et avec qui j’ai choisi de passer ma vie.

Si un projet d’enfant vous tente tous les deux, il est clairement préférable de faire en sorte que le bébé arrive dans un contexte serein. Pour lui, comme pour vous. Un bébé est un beau cadeau, mais encore faut-il être en mesure de le recevoir… Le meilleur cadre qu’on puisse lui souhaiter, n’est-ce pas un couple qui s’aime tellement, que par un débordement d’amour, il veuille transmettre tout cela à leur enfants ?

Prenez soin de vous, de votre couple, et si votre désir d’enfant est toujours là quand vous aurez retrouvé une harmonie entre vous, go 😉 Vous serez à même de vous réjouir vraiment pour cet enfant, et de goûter la joie à deux de voir votre fils ou votre fille grandir. À ce moment-là, votre enfant pourra être le ciment de votre couple : vous serez un couple solide, sans avoir besoin de rechercher chez les autres ou chez vos enfants la raison d’être ensemble. Un ciment n’est utile que sur un mur qui tient déjà bien. Sinon de toute façon, avec le temps cela s’effondrera. Alors, n’oubliez pas : à couple solide, famille solide <3

 

Publié sur Réussir l'amour...

 

Si vous souhaitez vous abonner à ma Newsletter, cliquez ici.

 

COUPLEAgence DD